Inscription Newsletter






Interviews et Portrait

Ce mois

Can 2008
Découvrez nos Photos de la Can 2008 en exclusivité !
Le match
Can 2008, les stades et le coût Commentaires vidéos des match par le public.
Forums
Retrouvez toute l'actualité de okabol à travers nos flux
Dibi Dobo: "Je prend la vie du bon côté" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Par Jean-Pierre ESSO   

dibi logo

Le hip-hop africain révèle peut-être sa nouvelle star: Dibi Dibo, en tournée européenne, présente son album "Soyimavo". 

 
Okabol.com: Dibi Dobo, si tu te présentais aux internautes d'Okabol.com?
Dibi Dobo: Dibi Dobo est un artiste béninois  qui est en train de faire son bonhomme de chemin. Je fais de la musique depuis 2000. Mon premier single,  "Wini Wini" m'a révélé au public en Afrique l'année dernière. C'est ce qui m'a valu ma signature sur le label français Nouvelle Donne.
Quel est le genre de musique que tu proposes?
J'appelle ma musique  de "l'Afropop", qui est du R&B groove mélangé au rap, chanté en langue fon du Bénin.
 
dibi singuila
 
Quelles sont tes influences dans la musique, qui ont inspiré  la création de  ton "Afro pop"?
Je n'ai pas eu l'opportunité d'écouter de la musique dans mon enfance. C'était assez strict chez nous: pas de Télé, pas de musique...Mes premières inspirations sont venues plus tard, de la musique congolaise.  J'ai commencé à faire mes sons sans savoir en fait que c'est du rap que je faisais. C'est après, quand j'ai été déclaré artiste que j'ai commencé à écouter de musique aussi diverse que celle d'Asa, du Wu-Tang Clan, de M.O.P, etc.. Mais je dirais que c'est Kanye West qui est une de mes principales influences.
Ta musique arrive à passer dans les pays voisins du Bénin ?
Par la grâce de Dieu, la chanson  “Wini Wini” a pris dans plusieurs pays francophones:  Côte d'Ivoire, Gabon et Togo notamment. Le reste de l'Afrique suit...

Wini Wini

De quoi parle ta chanson au fait?
“Wini Wini” ça veut dire "frisson". C'est un message de joie, le genre de chanson qui s'écoute entre amis, en boite,  pour destresser, oublier les soucis quotidiens. Dans “Wini Wini”, je raconte une journée gaie du matin au soir. Je suis avec mes potes, on profite des joies de la vie.
 
Quels sont les thèmes que tu touches en général dans ce que tu chantes?
Je parle des choses de la vie: l'amour, la trahison, la paix, tous ce qu'on rencontre dans le quotidien. Je suis quelqu'un de terre à terre, ma vie ressemble à celle de tout le monde, c'est donc pour ça que c'est facile pour le public de se reconnaitre dans mes chansons.

Que penses-tu apporter au monde de la musique?
J'y apporte mon savoir faire, mes délires, et ma philosophie, qui veut que je me prenne pas la tête. Je prends toujours la vie du bon côté!

Tu arrives à écouter d'autres musiques que les tiennes? Qu'écoutes tu en ce moment?
Ca va paraitre bizarre, mais j'évite d'écouter les chansons des autres pour ne pas les copier. Je veux être original comme un Bob Marley par exemple, parce qu'un artiste comme lui marque! Même après sa mort sa musique a continué de prendre de l'ampleur.
 
dibi lille
 
Comment se déroule la  promotion de ton album jusque là?
Je viens de finir une tournée où j'ai joué à Abidjan, Ouaga au Burkina et Lomé, Togo... Il y avait plus de 10 000 personnes à chaque date!

Après l'Afrique, comptes-tu maintenant envahir le marché européen?
Bien sûr! C'est mon prochain objectif. Je suis d'ailleurs monté sur scène à Lille en France, en Octobre, pour présenter mon album aux Africains d'Europe.

Comment les nordistes t'ont ils accuelli?
Je me senti comme à Cotonou! J'ai retrouvé plein de béninois et d'autres africains qui m'ont encouragé et qui connaissaient déjà mon travail. Comme c'était la première date du reste des shows, ça motive énormément pour la suite.

Quelle est la suite du programme de ta tournée en France?
Après la date du vendredi 29 octobre où je suis passé au Titan Club de Paris, je continue à Bordeaux le 6 novembre, à l'Alizé, puis le 10 novembre au Sixteen Discothèque à Lyon. Le lendemain, 11 novembre cap sur Nantes, puis le 13 à Tours. Je vais ensuite me reposer un peu et enchainer en Allemagne, le 20 Novembre. Ce sont les premières dates, il y en a d'autres  à venir qui seront bientôt finalisées.

Quels sont tes loisirs, en dehors des studios?
J'aime le cinéma, d'ailleurs je vais entreprendre des études de cinéma. J'aimerais être scénariste, si possible. Jouer la comédie ne me déplairais pas non plus...J'aime le cinéma  parce que ça permet d'ouvrir son imagination, de s'évader, de voir le monde autrement.
 
dibi
 
 
Et le football? Tu t'y interesses un peu?
Oui j'aime bien le football. Je ne devrais pas le dire mais j'aime  beaucoup Samuel Eto'o du Cameroun (rires).

Quelles sont les chances des Ecureuils du Bénin d'aller à la CAN 2012?
Pour les Ecureuils , s'ils travaillent, il n'y a pas de raison qu'ils ne se qualifient pas!  Je suis de tout coeur avec eux, mais c'est aux joueurs de mettre toutes les chances de leur côté.


"African Fiesta" Dibi Dobo feat Singuila
 
Un dernier mot? 
Mon album “Soyimavo” arrive en force en France, avec les titres “Wini Wini” qu'on commence à connaitre, puis “12 500 volts (ft Arafat et Kamnouze)”. Mon prochain single c'est "African Fiesta" avec Singuila  en featuring. On peut en savoir plus sur ma page  facebook: “Dibi Dobo Officiel”. Merci à Okabol pour ce temps que vous m'avez consacré...

Propos recueillis par Jean-Pierre ESSO (via Skype)

Jean-Pierre ESSO
Au sujet de l\'auteur:
Journaliste depuis janvier 2002, je m'occupe des sports sur Okabol.com, après avoir été rédacteur à Camfoot.com, correspondant de Fifa.com pour l'Afrique à Paris, rédacteur de "lives" à Eurosport.fr, reporter pour Cifoot.com et radio Jam Abidjan au Mondial 2006.
Trackback(0)
Commentaires (0)Add Comment

Ecrivez un commentaire
quote
bold
italicize
underline
strike
url
image
quote
quote
smile
wink
laugh
grin
angry
sad
shocked
cool
tongue
kiss
cry
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy