Inscription Newsletter






Interviews et Portrait

Can 2008
Découvrez nos Photos de la Can 2008 en exclusivité !
Le match
Can 2008, les stades et le coût Commentaires vidéos des match par le public.
Forums
Retrouvez toute l'actualité de okabol à travers nos flux
Eto'o relance le Cameroun Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Par FIFA.com   

 cousin - etoo

Le Gabon d'Alain Giresse y a cru pendant une heure mais deux coups de patte de Samuel Eto'o (une passe décisive, un but) ont permis au Cameroun de Paul Le Guen, vainqueur 2-0, de se replacer dans la course au Mondial après un départ désastreux.


Le match, sous haute surveillance sécuritaire, se déroulait dans un contexte tendu en raison des troubles dans la capitale et le pays, nés de la contestation de l'élection à la présidence, annoncée jeudi, d'Ali Bongo, fils d'Omar Bongo, décédé en juin.

Ali Bongo, fan de foot, était d'ailleurs au stade entouré par des centaines de membres des forces de l'ordre et notamment des Bérets rouges, les troupes d'élite gabonaises. Les militaires avaient notamment posté des mitrailleuses à plusieurs endroits stratégiques.

"Adebayor, Essien, Eto'o... Tous les grands joueurs qui viennent ici ne font rien", assurait un spectateur avant la rencontre.

Pendant une heure, ce dernier a sans doute pensé que le signe indien avait encore fonctionné. La star passée du Barça à l'Inter a été invisible ou presque au sein d'une équipe qui n'avait pas le droit à l'erreur.

Paul Le Guen, dont c'était le premier match officiel à la tête des Lions Indomptables, avait couché une équipe assez physique sur le terrain avec notamment Geremi, Makoun et Webo, définitivement relancé avec l'équipe nationale.

Eto'o fait la différence

Après un premier quart d'heure à l'avantage des Camerounais (tête de Mbia 3e, débordement dangereux d'Atchoyi 11e), les Gabonais, avec un excellent Cousin, ont desserré l'étau pour finalement dominer la rencontre et s'offrir de bonnes occasions, avec Aubameyang (20) et surtout un ballon sur le poteau à la 54e après un ballon relâché par Kameni et une partie de billard dans la surface.

C'était compter sans Samuel Eto'o. A l'heure de jeu, la star a décalé Emana, qui avait trouvé les montants à la 46e, sur le flanc droit. Cette fois, l'ancien Toulousain parti au Betis a ajusté sa frappe (65e).

Ali au stade_photo AFP

Trois minutes plus tard, Eto'o a fait la différence d'une frappe limpide (68e) dans la lucarne d'Ovono Ebang, auteur d'un bon match par ailleurs.


Ali Bongo a ensuite dribblé les spectateurs en quittant le stade avant la fin du match.

Malgré sa défaite, le Gabon (6 points) conserve la tête du groupe devant le Cameroun et le Togo (4 points) mais il se rend dès mercredi au Cameroun pour le match retour.

 


Fiche technique

Cameroun-Gabon: 0-2 (0-0)

Buts: Eto'o Fils (65e) et Emana (68e) pour le Cameroun

Avertissements: Emana, Assou-Ekotto pour le Cameroun. Kessany pour le Gabon.

Cameroun: Kameni - Geremi, Nkoulou, Bassong (puis Song, 25e), Assou-Ekotto - Mbia Etoundi, Makoun, Emana Edzimbi, Eto'o Fils (cap.), Webo (puis Enoh 77e) et Somen à Tchoyi (puis Alo'o, 47e) .

Remplaçants non utilisés: Komé Ngom, Nguemo Tsafack, Bikey et Souleymanou.

Coach: Paul Le Guen

Gabon: Didier OVONO - Rodrigue MOUNDOUNGA, Ernest AKOUASSAGA, Moise BROU, Georges AMBOUROUET - Ulrich KESSANY (puis Alain DJISSIKADIE, 82e), Cedric MOUBAMBA, Zita MBANANGOYE - Roguy MEYE, Pierre AUBAMEYANG (puis Eric MOULOUNGUI, 75e), Daniel COUSIN (C) .

Remplaçants non utilisés
: A. Do Marcolino, Thierry ISSIEMOU, Stephane NGUEMA, Fabrice DO MARCOLINO et Claude NGUEMA-BEKALE

Coach: Alain Giresse

Trackback(0)
Commentaires (3)Add Comment

Ecrivez un commentaire
quote
bold
italicize
underline
strike
url
image
quote
quote
smile
wink
laugh
grin
angry
sad
shocked
cool
tongue
kiss
cry
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy